BATAILLE D'UN JOUR

Raconte le passé de ceux qui ont été oubliés. We tell the story of less known, hard fought battles, in honor of those who have been forgotten.

Maquettes et décors - Mockups

Le FT 17:

Comme un projet ne vient jamais seul, notre ami Didier Coste nous a sollicité, avec un solide dossier, pour construireun char Renault FT 17 dans son intégralité, échelle 1/1. 

Evidement ce char servira pour l'un de notre futur tournage mais aussi à des fins didactiques pour un musée historique.... A suivre!

Voici les premières images du début des travaux. Comme à son habitude, Pierre Debras a fait des miracles avec trois bouts de bois et de la mousse d'isolation.

Ci-dessous le bloc moteur du FT, il sera installé dans le compartiment arrière du véhicule, une fois peint et patiné.
















Les décors extérieurs:

Dans le cadre du projet du documentaire sur les combats de la Sarre, voici les deux sites selectionnés pour les tournages avenirs. Les dessins ci-dessous concernent le projet de tranchée qui servira au tournage de notre prochain projet mais aussi d'outil didactique aux nombreuses visites du Fort de Leveau à Feignies près de Maubeuge.

Sylvain Deneaux, notre maître d'oeuvre aura la charge de la mise en place du projet qui représente 250m² de terrain.
Il sera aménagé en une réplique parfaite de zone de combat d'il y a 70 ans.

Le second décor, qui lui a déjà été mis en construit depuis plusieurs années, se trouve à Barst sur les lieux mêmes des combats du 14 Juin 40. Cet endroit unique, nous a été proposé par les équipes de Claude Burcker et Didier Starck les responsables du groupe GRCA.
 
The trenchs - Outdoor decor:

Depending on the script, some shoots need to be realized in trenches, to show the combat conditions outside the bunkers.
The two sites selected are "Fort Leveau" at Feignies just next to the city of Maubeuge, France.
Following the negotiation with the village of Feignies, we finally obtained the autorisation to start building. Sylvain Deneaux will be the foreman of this 250m² of outdoor decor totally dedicate to our project.

The second site is also a trench located next to the village of Barst in the East of France where the combat took place 70 years ago. 
The association GRCA, lead for many years by Claude Burcker and Didier Starck, has created an entirely equipped Maginot trench. This location has been put at our disposal by Didier and Claude for shooting.
As you will see below everything is at the right place, including an FT 17 used as a bunker.











Les premiers coups de pioches ont été exécutés sous l'oeil attentif de Sylvain (ici de dos).
Avec le concourt de Patrick Camberlin, président de l'Association sauvegarde du fort de Leveau, Gilles Michelot et Claude Mainon, Thiérache histoire vivante et les chantiers d'insertion du C.C.A.S. de Feignies, cette première journée de travaux a tenu ses promesses.
Bien qu'en cours de réalisation, nous avons déjà une idée de l'incroyable résultat que Sylvain nous prépare pour nos prochains tournages.


The first days of building lead by Sylvain took place this weekend. As we can see on the picture below, Sylvain and the support team from the Fort Leveau with P.Camberlin , G.Michelot and C.Mainon  worked all weekend long to finally give us an idea of what it will look like in few weeks.




Avec un soucis du détail incroyable, les équipes de l'association GRCA ont recréé un dispositif Maginot complet en plein coeur de la région ou se sont passés les combats du sujet que nous traitons en ce moment même.

With an incredible eye for detail, the Maginot military installation has been completly re-built for years and will be one of our favorite shooting sites.













Réalisé entièrement par Pierre Debras, voici quelques images des productions de notre décorateur en chef.

Le nez d'un Amiot 143 qui servira à illustrer le sacrifice de ces avions le 14 Mai 1940 au dessus de Sedan.

To get the images as close as possible to the real combat conditions, we decided to ask to our talented Pierre Debras "Mockups boss" to build some parts of discontinued vehicles (full scale) like an inside cabin of a Renault B1bis, a cockpit of a French aircraft fighter "Morane 406", the nose of a French bomber with the machine gun turret "Amiot 143", and we are currently finalizing a French reconnaissance aircraft, a Potez 63/11.

You will see below what Pierre is capable of doing in a 50 sq.feet cellar with a 2 meter high ceiling and a few pieces of wood found in trashbins.... And I can garantee you that Pierre has no chinese roots! ;-D


L'Amiot 143


















Le B1bis

L'intérieur d'un B1bis qui initialement avait servi au tournage de Crécy sur Serre et que nous réutilisons régulièrement pour les besoins des autres tournages.

This is the inside of a Renaud B1bis heavy French tank. For the needs of the shoot, Pierre built something we could completly dismantle  (the right and left flanks) to be able to shoot from both sides.
























La casemate R6B de type MOM:
Maquette de plateau d'environ 30m², destinée à faire des effets pyrotechniques:

Un petit nouveau et non des moindres, Eric Loeffler , membre actif du GRCA, est venu nous préter main forte pour notre nouveau projet sur la Sarre. Eric nous a proposé de mettre son talent de maquettiste au service des besoins du film.

We've also recently welcomed a new, huge talent to our team! Eric Leoffler has been building mockups since his very young years, but initially joined us to act as a soldier. After the shooting of Stonne, Eric offered to build a 1/4 scaled diorama of a 65 sq-foot Maginot line bunker for the next documentary which is currently in progress. The final mockup will be used for simulation of explosions and also complex travellings during the shoots.
 








Voici le détail de la casemate R6B .... encore un peu de patience et elle sera prête pour le tournage!
As you can see the detail of the R6B bunker almost finished and ready for the shooting.

LE POTEZ 63/11


Dans le 3ème Opus nous vous présenterons une partie sur la reconnaissance aérienne. Ce qui a naturellement poussé notre chef décorateur à fabriquer son quatrième décor.

For the third documentary we're preparing, Pierre Debras is building a special two-seat (pilot and rear gunner) French aircraft - a Potez 63/11- to illustrate the French Air Force during the Battle of France. It is true that there were few of these aircrafts, but they were the first to see the German troops in the Ardennes forest. They were also the first to report these sightings...without any attention being paid to them by the French Headquarters. 





















Le MS 406

The French fighter MS 406 has been created to show the difference between the advanced German technology and the French fighter at that moment. 
It also has been made to show the courage of the ones who flew in those machines while facing down the Bf109.




























17 commentaires:

  1. Bravo pour les maquettes c'est magnifique, bravo a vous et bonne continuation

    RépondreSupprimer
  2. c'est magnifique , ça c'est de la reconstitution historique .

    RépondreSupprimer
  3. Superbe, continuez !

    RépondreSupprimer
  4. Des amateurs "éclairés" dans le sens le plus noble du terme! Bravo et persévérez! Votre démarche est sans doute unique en Europe...voir dans le monde!

    RépondreSupprimer
  5. Superbes réalisations !!!
    Bravo !!!

    RépondreSupprimer
  6. Marc de Dieppe7623 mars 2011 à 18:51

    magnifique. d'idées et de réalisations.
    bravo les gars
    quel boulot !
    bon courage

    RépondreSupprimer
  7. c'est incroyable et innimaginable on dirait du vrai bravo messieurs et mesdames
    je reste a votre disposition si vous avez besoin de maquette a l'chelle 1/72
    michel de dieppe et de distri-maquette

    RépondreSupprimer
  8. Bravo ! BRAVO ! je n'ai pas de mots précis, mais nous avons là un studio digne de G LUCAS ! pas besoin d'aller aux States, j'aimerais être informé de la sortie de ce film ! en core BRAVO de nous montrer les coulisses d'un tournage !

    RépondreSupprimer
  9. Bravo pour la passion et le courage mis dans toutes ces réalisations !

    RépondreSupprimer
  10. Superbe ! Toutes mes félicitations !

    RépondreSupprimer
  11. Loin de la-bas où ceux qui ont défendu notre liberté face au pire sont tombés les armes à la main. Merci de raviver leur mémoire que nombre d'entre nous, les jeunes, ont tendance à oublier.
    Félicitations et bonne continuation pour votre travail, de Polynésie Française.

    RépondreSupprimer
  12. René59 je découvre votre site et je suis très intéressé pour vous achetez ce film ,superbe maquettes et sur l'arme française de 1940 "Félicitations"

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour vos encouragements, nous allons très prochainement publier d'autres clichés de notre nouveauté à savoir un FT17 complet et bois de récupération et plusieurs dizaines de litres d'huile de coude.

      Sortie de l'engin en 2017.

      Bonne journée

      Olivier Debras

      Supprimer
  13. Magnifique reconstitution ! Mais pourquoi diable, les intérieurs du Potez 63-11 ont-ils été peints en vert au lieu du bleu nuit réglementaire, voire d'un gris foncé (Bréguet 693 par exemple) et pourquoi le brun des camouflages est-il si clair ?
    Ce brun figure bien dans les liasses d'échantillons d'époque mais il semble que c'est plutôt un brun foncé qui était utilisé! Le vert du camouflage est ici bien rendu. (c'était effectivement, en principe, un mélange de vert et de kaki !
    La directive disait : ces couleurs (des liasses d'échantillons) pourront être utilisées par juxtaposition en mélange..." Du coup avec ce flou artistique des termes tout était permis ! Reste un principe général commun à tous ...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ha! nous avons à faire à un maquettiste....
      Pour le brun, le marron clair ou foncé... C'est un peu comme les critères du bon gout ou du mauvais.... Nous avons bossé sur des échantillons que nous avons ensuite patiné... Donc les échelles de valeurs de couleur à l'échelle 1/1 comparés aux teintes d'un échantillon sur un papier de trois centimètres carré datant d'il y a 70 ans... c'est difficile sur sur un film qui a été ensuite étalonné avec 20% de désaturation. Pour l'intérieur, c'est pareil, certains anciens ouvriers des usines de chateauroux nous ont affirmé peindre en vert olive les intérieurs d'avions surtout depuis la livraison de certains H75, d'autres nous ont dit en bleu et d'autres sources nous ont conseillé une sorte de beige... Bref, entre le manuel théorique et la réalité de l'époque du terrain, on a de la marge, on a choisit du vert, et finalement ca passe très bien.

      Supprimer